Les 5 causes de l’obésité

Pour la plupart des gens, l’obésité, c’est dû à un mauvais comportement alimentaire : on mange trop, on grossit, on devient obèse. C’est en partie vrai, mais il y a d’autres causes et je vous donne ici les 5 principales.

Dans moins de 2% des cas, l’obésité est due à une cause décelable, c’est-à-dire qu’on peut clairement identifier. Elle peut être :

    • cause 1 : cause endocrinienne, ça veut dire cause hormonale. En général, les hormones interviennent peu dans le développement d’un surpoids, sauf dans certains cas comme la maladie de Cushing, l’hypothyroïdie, une hyperplasie des glandes surrénales… Ceux qui vous disent donc : »j’y peux rien, c’est hormonal » sont, pour la plupart, dans l’erreur.
        • cause 2 : cause nerveuse (système nerveux central pour être précis). C’est une cause d’obésité exceptionnelle, qui est la conséquence de lésions suite à un traumatisme, ou d’atteintes tumorales, ou autres pathologies / accidents qui touchent les centres nerveux conditionnant les prises alimentaires (hypothalamus).
      • cause 3 : cause iatrogène (ça veut dire liée à la prise de médicaments). Les antidépresseurs, les neuroleptiques, les corticoïdes, et autres perturbent le métabolisme et peuvent se traduire par une prise de poids, plus ou moins importante.

      Mais le plus souvent, les causes de l’obésité ne sont pas clairement identifiables, et on parle d’obésité essentielle, qui est la plus fréquente. Cette obésité est liée à 2 causes :

        • cause 4 : les facteurs génétiques. Et oui, ils existent et peuvent, selon les cas, avoir un impact important dans le surpoids et l’obésité. Les anomalies génétiques vraies responsables d’obésité sont assez rares (syndrome de Prader Willis, gènes codant pour la leptine, de la mélanocortine…) donc je ne vous en dis pas plus. Mais dans la majorité des cas, les facteurs génétiques ne déterminent qu’une prédisposition à prendre du poids. Ces gènes ne font pas la prise de poids à eux seuls, mais s’ils sont liés à certains facteurs environnementaux, ils peuvent aider à la déclencher. Donc, oui, on peut ne pas avoir de chance et être prédisposé à devenir gros, mais non, ce n’est pas une fatalité car il y a possibilité de lutter en jouant sur ces fameux facteurs environnementaux.
      • cause 5 : les facteurs environnementaux en question. On peut citer la variété et l’abondance des aliments à notre époque, qui incitent à manger sans faim véritable, avec des aliments riches, des boissons alcoolisées et/ou sucrées, qui sont consommées pour leur symbole social plus que pour étancher la soif, etc. Autre facteur : la modification des habitudes alimentaires (trop de lipides, pas assez de fruits et légumes…), le confort (plus de lutte contre le froid quand on a un bon chauffage . La sédentarité, aussi, est un facteur important : on mange autant qu’aux époques passées, mais on est beaucoup moins actif, donc ça se ressent. Le stress, les conflits, les épreuves de la vie peuvent nous perturber et déclencher une prise de poids. Enfin, l’arrêt du tabac est presque toujours accompagné de quelques kilos supplémentaires.

       

      Pour conclure, il faut retenir que, pour des apports similaires, tout le monde n’est pas égal face à la prise de poids, notamment à cause de ces vilaines prédispositions génétiques. Maintenant, il faut comprendre que ce ne sont sont que des prédispositions qu’il est possible de contourner pour éviter la prise de poids, mais avec plus d’efforts que les autres .
      Et vous, quels sont les facteurs qui vont font prendre du poids ?
Remplissez notre formulaire et obtenez votre programme personnalisé ou 09 83 84 77 73 Cliquez ici