Taille mannequin : vous avez tout faux !

Je viens de regarder un épisode de 100% mag, sur M6, qui présente souvent des sujets intéressants. Et là, on nous met en garde contre le thight gap, avec l’intervention d’une jeune fille mannequin.

Le thigh gap

Pour rappel, le thigh gap, c’est cette mode chez les jeunes filles d’avoir l’écart le plus important entre les cuisses, c’est-à-dire de n’avoir que la peau sur les os pour qu’on puisse voir au travers dans jambes quand on sert les cuisses. J’ai rédigé un article sur ce sujet il y a un certain temps, et je pensais que cette « mode », triste et dangereuse, était passée. Mais visiblement, ça n’est pas le cas. Bien évidemment, le danger de cette mode, c’est un bouleversement des habitudes alimentaires avec des jeunes qui peuvent facilement tomber dans  l’anorexie.

La mannequin

Dans l’émission, un médecin nous rappelle justement ces dangers, et une jeune mannequin de 20 et quelques années intervient. Son message : le thight gap, c’est dangereux, et la plupart des mannequins ne l’ont pas !

Elle a la tête sur les épaules : elle explique clairement que les jeunes filles regardent tous ces magazines avec leurs magnifiques photos, et veulent s’identifier aux modèles. Sauf que, on le sait, la plupart sont retouchés, et pas toujours légèrement ! Elle-même le dit : les mannequins, à l’heure actuelle, sont là parce qu’elles sont photogéniques et servent de base à la photo. Le reste, c’est le mec sur son PC, armé de Photoshop ou autre logiciel de retouche graphique, qui métamorphose les silhouettes et les visages pour en faire des individus parfaits… qui en fait n’existent pas. Cette jeune fille avoue qu’elle même est sportive, elle n’a pas de thight gap, et elle ne se reconnaît pas sur plusieurs photos : Photoshop a fait d’elle une géante d’1m80 avec des jambes interminables, alors qu’elle a, comme elle le dit « des hanches et des cuisses ».

Alors, les filles, s’il vous plaît, ne sombrer pas dans la déprime, l’anorexie, l’exercice physique à outrance ou autre pathologie juste pour ressembler à des êtres qui n’existent pas ! Le mieux, c’est que VOUS SAVEZ que ces photos sont retouchées, mais elles réussissent quand même à véhiculer ce fichu message du culte de la minceur. On est mince : tant mieux. On a des formes : tant mieux aussi ! L’important, c’est d’être bien dans sa tête, bien dans son corps, et en bonne santé .

Et vous, croyez-vous à la véracité des photos des magazines de mode ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Taille mannequin : vous avez tout faux !”

Remplissez notre formulaire et obtenez votre programme personnalisé ou 09 83 84 77 73 Cliquez ici